Orpea a mis en place des programmes pour travailler à la prévention des chutes chez les personnes âgées. Le but? Réapprendre à bouger en toute sécurité.

Toutes les résidences Orpea se focalisent pleinement sur la prévention des chutes. Les chutes constituent en effet un des accidents les plus fréquents chez les personnes âgées. Une chute à domicile est même souvent l’incident à l’origine d’une entrée en maison de repos et de soins. 

À la douleur ou à d’éventuelles fractures, s’ajoute en plus la peur de chuter à nouveau. La personne âgée perd confiance en ses capacités et n’ose plus bouger par crainte de se faire mal.

Valpreventie bij ouderen

Prévenir les chutes chez les personnes âgées

Au sein de la maison de repos et de soins, les résidents peuvent se déplacer sereinement. Toutes les résidences sont d'ailleurs régies par des règles strictes de construction et d'ergonomie. Tout est fait pour que les personnes âgées circulent librement, à leur rythme, en toute sécurité

Les groupes de travail ‘prévention des chutes’ forment une unité importante dans nos maisons de repos et de soin. Ces groupes permettent, au travers d'ateliers, à nos résidents de réapprendre à bouger dans un environnement paisible. 

La prévention des chutes est un processus global d'accompagnement. C'est pourquoi nous portons une attention particulière à la nutrition : des résidents plus faibles, parce qu'ils ont du mal à manger, auront plus de risque de chuter. 

N’hésitez pas à en découvrir plus sur le bien manger chez Orpea : une alimentation variée, de saison, orchestrée et réalisée sur place par des chefs … pour manger tous les jours comme au restaurant !

La prévention des chutes : reproduire le quotidien

Des gestes simples comme se lever du lit ou débarrasser la table peuvent se transformer en expérience stressantes. C'est pourquoi les kinésithérapeutes essaient de reproduire des situations de la vie quotidienne pour combattre le syndrome post-chute.  


Le but de la prévention des chutes est d’entretenir l’activité physique desrésidents, mais aussi de stimuler leurs réflexes et de leur réapprendre les bons gestes. Grâce à cette méthode, les chutes sont évitées ou minimisées, même quand l'équilibre est encore un petit peu bancal.

Des séjours temporaires qui favorisent la réactivation

Nos ateliers de prévention des chutes ne sont pas uniquement destinés aux résidents des maisons de repos et de soin. Il peut arriver que certaines personnes âgées fassent des séjours temporaires pour être accompagnés dans leur réactivation. 

Notre objectif ? Les aider à se remettre de leur chute, mentalement et physiquement. L'équipe de la maison de repos et de soins Château d'Or, à Uccle, peut d'ailleurs en témoigner. Elle a accompagné pas moins de 35 personnes à un retour serein au domicile après une chute.

Désamorcer le syndrome post-chute

Les kinésithérapeutes essaient de désamorcer le syndrome post-chute, c’est-à-dire la crainte de chuter à nouveau. Lors d’un atelier ‘prévention des chutes’, les personnes âgées effectuent un parcours conçu pour elles :

  1. Le premier parcours est simple : les résidents déambulent sur un tracé, à leur aise.
     
  2. Le deuxième tour, nous rajoutons une difficulté du quotidien. Les résidents doivent marcher sur ce parcours, un verre d’eau à la main.
     
  3. Le troisième tour fait appel à plus de concentration et de motricité. Les résidents parcourent le trajet,  un verre d'eau posé en équilibre sur une assiette.

Chaque phase du parcours vise à activer une compétence spécifique : garder l’équilibre en mouvement, adopter la bonne posture pour ne pas tomber, éviter un obstacle ou, simplement, regarder devant soi en marchant.

Travailler à la prévention des chutes dans la bonne humeur

Au fil des exercices, les participants s’enhardissent et reprennent de l’assurance. De plus, c’est un moment convivial agréable. Les acclamations, les applaudissements et l’esprit de compétition font même se dégourdir les résidents les plus timides.

Bouger dans la bonne humeur, c’est doublement bénéfique !

Zoom sur le projet Kaspard

Notre maison de repos et de soin Bonaparte, à Waterloo, a mis en place un projet pilote sur la prévention des chutes avec la solution Kaspard

Kaspard est un logiciel qui donne l'alerte en cas de sortie de lit, de non-retour au lit ou de chute. Ce dispositif est adapté au profil de chaque résident : chaque individualité est prise en compte. Des alertes peuvent être envoyées en temps réel pour prévenir le personnel de garde.

Kaspard est un capteur de mouvement qui détecte, grâce à un algorithme
spécialement conçu, les déplacements des personnes âgées. Ce capteur est discret et n'enregistre aucune image : la vie privée est ainsi préservée.

Des chutes chez les personnes âgées divisées par 3

Ce système enregistre des rapports et communique des informations essentielles au personnel soignant. Il permet un meilleur suivi du résident, sans être intrusif. 

Grâce à ce système, une étude du CHU de Liège démontre que le nombre moyen de chutes des personnes âgées est divisé par trois.  

Vous l'aurez compris, la prévention des chutes est un travail indispensable au sein des maisons de repos et de soin Orpea. Découvrez également toutes les animations proposées dans notre section "Animations variées".